Le Viet Vo Dao ...

... Philosophie ... 

 


  Camvi logo
 

Au de là des formes et du mouvement

Snake

      Pour la fondation en 1977 du Club C.A.M.VI ... j'avais prononcé ce discours à l'intention des pratiquants ... ainsi savaient-ils qu'outre leur obligation de devenir des hommes et des femmes forts et performants  ... ils devaient en eux développer les qualités morales qui feraient de leur vie un acte d'amour au service des autres .... en voici retranscrit le texte: 
   Cher Viet-Vo-Dao Sinh,  
          Comme vous le savez, l'homme vit dans un monde de symbole ... cela n'est pas étonnant puisqu'il est lui-même le symbole absolu ... et qu'en lui vivent les archétypes de l'univers  dont il est issu ... 
          Les symboles sont au centre de l'homme, ils en sont le coeur de sa vie imaginative ... Ils révèlent les secrets de l'inconscient, conduisent aux ressorts les plus cachés de l'action, ouvrant l'esprit sur l'inconnu et l'infinitude des choses ... Ils expriment la nature de l'homme avec son idéal, ses convictions, sa foi et enfin ses joies et ses angoisses. 
          A ce titre le symbolisme utilise des codes, des figures, des représentations qui sont reconnus indépendamment du temps et de l'espace. Dis-moi quel est ton symbole et je te dirai qui tu es ... Ainsi le Viet-Vo-Dao Sinh portera sur sa manche de Vuo-Phoc l'emblème de son école. Il s'engage, ainsi, vis à vis du monde et de lui-même à incarner les symboles qu'il accepte de mêler à sa vie.   
  Viet-Vo-Dao Sinh écoute un instant:  ... A l'origine de toutes choses était l'énergie (Le verbe) ... la vie est alternance ... Un vieil écrit Vietnamien raconte la légende du Am et du Duong ou la genèse de toute vie .... 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 "Jadis, le Feu et la Clarté se disputaient dans l'espace immense. Le Feu était noir en ce temps là et la blanche clarté était froide comme l'hiver. Quand le Feu passait, c'était un embrasement de la chaleur sombre ... Quand la clarté apparaissait, on était glacé ... il n'y avait pas de fleur éclose, pas d'oiseau gazouillant non plus ... tout était morne, stérile, et la terre n'était qu'un vaste chaos au dessous duquel planait l'éternel combat des deux adversaires irréductibles.

Mais voici que soudain las de se disputer vraiment l'empire du monde, les deux ennemis s'écrièrent: PAIX !!! ... et se lançant l'un sur l'autre, non plus ivre de haine mais dans un élan d'amour le Feu et la Clarté s'embrassèrent ... Aussitôt, la blanche clarté devînt ardente et le Feu noir apparaissait éblouissant. Le Terre eut un sourire et dans ses flancs sentit le printemps tressaillir car là-haut, au milieu du champ de bataille devenu champ bleu de paix et de réconciliation, il y avait un soleil d'Or "

Depuis, par analogie, le AM et le DUONG désignent respectivement l'aspect obscur et lumineux de toutes choses ... l'aspect Terrestre et Céleste de tous existence, l'aspect négatif et positif de toute action, l'aspect féminin et masculin de tout être ... c'est, en quelque sorte, l'expression du dualisme universel. Le AM et le DUONG n'existe que l'un par rapport à l'autre ... Ils sont inséparables et le rythme du monde, celui-même de leur alternance. Le AM et le DUONG bien que représentant les contraires, ne s'opposent jamais de façon absolue ... parce qu'entre eux il y a toujours une période de mutation qui permet une continuité ... Tout Homme, tout Temps, tout Espace est tantôt AM, tantôt DUONG .... Simultanément, tout procède des deux pour son devenir même et le dynamisme possède sa double possibilité d'évolution et d'Involution 

Ainsi le AM peut s'exprimer par une ligne interrompue et le DUONG par une ligne continue ... ainsi les différentes combinaisons du AM et du DUONG engendre la vie et ses multiples aspects ... Les quatre éléments ou TU-TUONG (EAU, TERRE, FEU, AIR / ETHER). Ce sont les éléments alchimiques dont la synthèse est nécessaire pour la création de toute chose ... Ces quatre éléments créent le rythme, les quatre saisons de la nature, les quatre phases des trois rythmes essentiels de l'être humain (Biorythmes physique, biorythme sentiment-émotion, biorythme intellectuel) ... le AM / DUONG créent la voie (DAO) et exprime la réalité profonde du Viet-Vo-Dao Sinh ...

La voie est harmonie entre la force et la souplesse ... entre l'évolution permanente du corps et de l'esprit (loi de la mutation profonde)  .... il existe une évolution permanente en toute chose qu'elle soit rapide ou lente, perceptible ou non ... il en est de même du pratiquant en art martial ... Trois orientations s'offrent à lui: celle qui mène vers le progrès par la recherche ... celle qui va vers la décadence et l'insignifiance ... celle qui est instable et qui épuise sans construire ... Ainsi à chaque moment le pratiquant doit prendre conscience de sa situation et choisir la bonne orientation. A tout instant il devra réussir des équilibres subtils: ... Equilibre de l'homme vis à vis de lui-même ... Equilibre de l'homme vis à vis de l'univers. La vie existe à tous les niveaux, la respecter c'est  comprendre la continuité en toute chose ... nous venons donc de mettre en lumière Trois principes créateurs: le AM, le DUONG, le DAO ... ils possèdent en eux la dualité ... le principe masculin (triangle pointe en haut) et le principe féminin (triangle pointe en bas) ... l'union des deux principes est représenté par un losange ou le sceaux de Salomon ... Les combinaisons de ces trois éléments ouvrent au pratiquant la voie des Huit Quai ou l'apprentissage des huit qualités mentale ...      

CAN Conscience, Supérieure Couleur Noire
KHAN Secret, Discrétion Couleur Noire
CÂN Résistance, Droiture  Couleur Blanche
CHAN Frayeur Couleur Verte
TON Modestie Couleur Rouge
LY Force et Beauté Couleur Rose
KHON Inertie Couleur Blanche
DOAI Sérénité, Changement Couleur Blanche

mais aussi les huit disciplines de base du Viet-Vo-Dao ...

 
Can Khon Lien Longue chaîne avec une boule dense à l'une des extrêmités Ces huit Quai donnent naissance à 64 autres et ainsi de suite... ils constituent les mille et une facettes de la vie ... Cependant celles-ci n'existent qu'en fonction du temps qui s'écoule ... la journée est divisée an 12 laps de temps et 24 fuseaux horaires ... Quai et Laps déterminent la symbolique des douze animaux dont le dragon fait parti ... Ils représentent la voie de la communication directe ... 12 rappellent aussi, les 12 travaux d'Hercule, les 12 signes du Zodiaque, les 4 points cardinaux par les 3 plans du monde, les 12 mois de l'année, la Jérusalem céleste, les 12 tribus d'Israël, les 12 apôtres ... mais aussi les 12 principes fondamentaux du pratiquant:    ...
Thanh Long Dao Sabre long
Kien Sabre Viet
Tan Tien Thuong Fourche
Long Gian Fléau à blé
Xa Tien Tir à l'arc
Phi Teu Fléchettes
Bong Phap Bâton

 
Attention à Soi-même Culture du corps  La puissance du dragon, enseigne Tchouang-Tseu est chose mystérieuse ...Elle est la résolution des contraires ... il procure l'immortalité ... le dragon dans son aspect négatif apparaît essentiellement comme un gardien sévère ou comme le symbole du mal et des tendances démoniques ... il est le gardien des trésors cachés et comme tel il est l'adversaire qui doit être vaincu pour y avoir accès ... ainsi la lutte entre le héros (le Viet-Vo-Dao sinh) et le dragon laisse paraître le thème du triomphe du "moi" sur les tendances régressives ... Chez la plus part des gens, le côté ténébreux, négatif de la personnalité reste inconscient ... le héros, au contraire, doit se rendre compte que l'ombre existe et qu'il peut en tirer sa force... il lui faut savoir s'accorder avec les puissances destructrices s'il veut devenir assez redoutable pour vaincre le dragon ... le MOI peut triompher qu'autant qu'il a d'abord maîtrisé et assimilé la part d'ombre qui est en lui 

Tous les dragons de notre vie sont peut-être des princesse qui attendent de nous d'être beaux et courageux ... 

Culture des Savoir
Culture de l'esprit
Attention à l'entourage Loyauté, Sincérité
Dévouement
Fidélité
Attention à l'homme Humilité
Tolérance
Ouverture
Attention à la relation sociale Situation
Idéal - But
Prospérité

 Enfin notre écusson possède un bambou ... il recommande au pratiquant, la droiture, la constance et le désintéressement ... Vous faites partie des hommes qui ont un idéal ... vous vous engagez sur la voie de la recherche du vrai ... alors bon voyage sur ce difficile chemin ... et que votre esprit de force et de ténacité soit mis au service de la vie et de la bonté  ...

Professeur Gérard Baudou-Platon 

 

     

Révision : 16 novembre 2008 .